La manucure idéale?

Souvent, on me demande des renseignements sur la manucure « dite » russe et pour quelles raisons je n’adhère pas aux principes. Ci-dessous, je vous donne quelques infos concernant cette méthode de pose et de traitement des cuticules.

Il ne s’agit pas ici de juger ou de condamner ceux et celles qui la pratique. Ce qu’il faut savoir, c’est que cette méthode n’est de loin pas sans danger, surtout si elle est exécutée par des stylistes ongulaires qui manquent d’expérience.

Il faut savoir que le Métier de Styliste ongulaire n’est pas réglementé, donc sujet à toutes les dérives. Quel niveau de formation nous permet d’abraser la peau? CFC d’esthétique? les stylistes expérimentées qui connaissent les risques?

Cut or not cut?

Voici le vaste débat sur, doit-on couper ou pas les cuticules des clientes? Si vous suivez les modes et tendances en matière de stylisme ongulaire, vous avez probablement entendu parler des manucures russes. Le processus consiste à utiliser une ponceuse avec des emboûts très fins pour déposer la peau vivante autour de la plaque de l’ongle. Ils décollent également la peau de la cuticule morte sur la plaque de l’ongle.

Chaque personne est différente et certaines ont beaucoup de cuticule et d’autres beaucoup moins. Tout dépend de la génétique, des soins consentis avec les divers produits d’hydratation.

Définition des cuticules et à quoi servent-elles?

La peau que tout le monde nomme à tort « cuticule »,  s’appelle en réalité pli proximal de l’éponychium.
Le pli proximal, les parois latérales et l’hyponychium créent les 4 joints de protection nécessaires pour protéger le lit de l’ongle et la matrice contre les germes nocifs et les bactéries.

  • La cuticule est essentiellement formée de couche cornée, d’épiderme et de peau.
  • Tout comme l’hyponychium, elle sert de barrière contre les poussières, saletés, bactéries et autre infections potentielles provenant de l’extérieur…responsables d’infection et d’inflammation locale; la paronychie.

Quels sont les principaux risques de pratiquer une manucure trop invasive?

1. La Paronychie bactérienne

Les facteurs favorisants sont des traumatismes minimes : petite blessure ou épine, arrachage d’une « envie », manucure trop poussée avec refoulement de la cuticule, ongles artificiels, onychophagie, succion du pouce chez l’enfant, incarnation unguéale.

L’infection est le plus souvent bactérienne, parfois virale.
Il convient toujours de rechercher un terrain favorisant : diabète, éthylisme, déficit immunitaire (corticothérapie, immunosuppresseurs, SIDA…), toxicomanie.

Les germes responsables sont le plus souvent Staphylococcus aureus (doré), parfois Streptococcus, plus rarement des bacilles gram négatif.

2. L’allergie

Hormis le fait de couper les cuticules à l’aide d’un ciseau ou d’une pince, la manucure russe, consiste à poser les produits de recouvrement "sous les cuticules", contre la peau, ce qui peut occassionner les réactions allergiques permanentes chez certaines clientes sensibles (ou pas).

La peau entourant l’ongle est bien vivante et il existe un risque que cette peau "absorbe" les produits que nous appliquons, gel uv, gel uv couleur, vernis permanent, etc…

Etes-vous prêt(e) à prendre ces risques, tout ça parce que cela fait joli, allez, on va dire 1 semaine, 10 jours?

Tiré de : Sentificdirect

En bref, le fait même d’utiliser des outils adéquats et désinfectés ne réduira pas tous les risques!!. N’oubliez pas qu’ils existent des contre-indications formelles à pratiquer ces méthodes, en cas de diabète, troubles de la coagulation, corticothérapie, les personnes sous immunosuppresseurs et j’en passe.

Les solutions

  • Eduquez vos clientes à hydrater correctement leur main et cuticules avec les produits adéquats, huile, sérums et crèmes pour les mains.
  • Repoussez délicatement les cuticules et au pire, mais au pire du pire, couper les envies que vous risquer de faire saigner au limage. De toute façon, plus vous allez agresser la cuticule avec des gestes invasifs, plus elle se défendra en "fabricant" encore plus de "peaux"! Au lieu de combattre la nature, travaillez avec elle! Le seul remède vraiment efficace.. l’hydratation.
  • Ne jamais forcer ou s’acharner à pousser trop fort des cuticules "dures", au risque de blesser, cela s’arrangera au fil des soins hydratants. Une cliente qui sort de chez vous avec un doigt sur deux en sang, ce n’est pas la solution.
  • Inciter les clientes à porter des gants lors de l’utilisation de produits de nettoyage ou agressifs.

Comment prendre soin de vos cuticules?

Les cuticules sèches, fissurées et soulevées sont un problème très commun. Même les ongles les plus élégants peuvent perdre leur attrait lorsque les cuticules ne sont pas correctement hydratées et entretenues.
En dehors de votre huile à cuticules habituelle,
votre crème pour les mains est votre meilleure alliée!

L’utilisation d’une crème pour les mains; quelques fois par jour et doit être soigneusement appliquée sur les cuticules. Il empêche la perte d’humidité et d’irritation. La qualité de la crème est également cruciale. Cette crème pour être idéale, devrait contenir divers ingrédients pour maintenir notre peau en excellente condition.

Pour conclure

Ceci étant, chacun est libre de son choix, le mien est fait depuis longtemps, jouer à la roulette russe, ce n’est pas mon truc.

L’engoûment de cette technique est "nouvelle" en europe, mais ne l’est pas tout à fait en Russie, pays de l’est, au Brésil, etc… Au fil des années, le Métier de Styliste ongulaire à pris une telle ampleur et sucité tellement de vocations (très souvent mercantiles) que certain(es) y ont vu une véritable aubaine, au détriment de l’éthique.

Si le sujet vous intéresse, je vous invite à lire l’article de Doug Schoon, qui n’est plus à présenter et travaille depuis de nombreuses années comme expert scientifique auprès de marque de renommée mondiale, notamment OPI, CND ….Egalement il nous met en garde quant aux pratiques de la manucure russe. Pourquoi un expert scientifique comme lui la déconseille, si vous voulez faire avancer le métier de styliste ongulaire dans le bon sens et choisir en toute connaissance de cause, lisez plus.
En anglais, utilisez Chrome pour la traduction.

A lire :Danger Ahead: A Scientist’s View of the Russian Manicure

Tous vos commentaires et expériences sont les bienvenues!