Formation en Onglerie (Styliste Ongulaire)

Comment et pourquoi choisir une Formation

Nous manipulons des produits chimiques, ces produits peuvent être nocifs (allergies, irritations cutanées, atteinte respiratoire…) s’ils ne sont pas employés correctement, un minimum de connaissance à ce niveau est indispensable !!!

    Exercer sans connaitre les bases du métier (théorique et pratique),  peut engendrer  des dégâts non négligeables sur les ongles de nos clientes, ces derniers doivent donc être traités avec précaution et respect. 

    L’emploi de produits à mauvais escient (ou de mauvaise qualité), le limage excessif, peuvent causer des dommages irréversibles sur les ongles.

LE DIPLÔME

  • Malheureusement, il n’existe en Suisse aucune formation RECONNUE de styliste ongulaire. Aucune école ne peut prétendre délivrer un certificat reconnu.
  • Centres agréés, écoles reconnues internationalement, ou certifiée. toutes ces appellations sont des leurres, ces termes sont utilisés abusivement.
  • Les centres de formation ou formatrices indépendantes ne peuvent délivrer qu’un certificat de formation de stage, attestant de votre formation.
  • Les centres de formation ou formateurs, ne font l’objet d’aucune réglementation.
  • Chacun peut s’autoproclamer formateur (ou styliste diplômée d’ailleurs), sans pour autant justifier de compétences particulières.
  • On appelle Centre agréé; un centre agréé par une marque. Ce dernier rempli les obligations de la marque en termes de protocoles de formation et d’enseignements.  Il délivre un certificat de la marque.

Quelques conseils pour votre future formation

  • Contrôlez la qualité des produits utilisés en formation (ne travaillez pas avec des produits dont vous ne connaissez pas la provenance ou la composition, c’est illégal et dangereux !!!  Ceci est d’autant valable  quand vous travaillerez avec votre clientèle.
  • les méthodes et modules enseignés (assurez-vous de ne pas travailler durant toute votre formation sur une main d’entrainement, si, si je vous assure ça existe !!!)
  • la durée et le  prix de la formation (matériel compris ou non).
    Les supports de cours (théorique et pratique).
  • les nombres d’élèves par session.
    les modèles à prévoir pour vos cours.
  • la fréquence des cours, les dates, les horaires…..
    Le suivi et le soutien après votre formation (certain le propose, mais souvent il est payant)
  • Demandez à voir son travail et éventuellement les références des anciens élèves. N’hésitez pas à demander un entretien pour que  l’on vous explique le déroulement de la formation. Ne négligez pas l’aspect humain. Une formatrice doit savoir écouter, faire preuve de patience et d’altruisme.  Enseigner demande énormément de travail, d’expériences professionnelles et de savoir-faire. 
Malheureusement, ces qualités sont trop souvent sacrifiées sur l’autel du profit.

Styliste ongulaire n’est pas un simple job, c’est un métier à part entière qui ne s’acquiert pas en quatre jours, ni même en quatre mois, pour cela il vous faudra du temps, de la pratique et de la persévérance.

Important : 

Le Métier de Styliste Ongulaire ne s’improvise pas.
Il faut savoir, que même en effectuant une formation très complète, vous ne serez pas styliste en  sortant de votre stage !
Celle-ci doit obligatoirement être suivie d’une période d’entrainements sur modèles pendant plusieurs mois, le plus intensivement possible,  C’est un métier manuel et ne s’acquiert qu’avec la pratique !   Certaines personnes vont être à l’aise très vite, tandis que d’autres, auront besoin de plus de temps et de suivi.
Pour terminer, une dernière petite mise au point. Certaines rumeurs prétendent que cela est un métier très lucratif. Constituer une clientèle et la fidéliser prend du temps, beaucoup de temps. Cela ne se fait pas en quelques semaines, ni même en quelques mois.Pour d’autres renseignements, je reste bien volontiers à votre disposition, n’hésitez pas à me contacter.